Test du four à Pizza ETNA

Cela faisait longtemps que je voulais me fabriquer un four à Pizza… Mon grand plaisir est de “jouer au Pizzaiolo” avec le four à bois de mon père et de faire des repas pizzas avec la famille et les amis. Ce qui m’a toujours freiné dans ce projet, est la taille du bébé et surtout l’entretien de celui-ci. On ne peut pas vraiment improviser une pizza party sans prévoir les choses au préalable (mise en chauffe progressive du four sur plusieurs jours à l’avance, etc…).

J’avais donc cherché du côté des fours à gaz plus petits. Je pensais d’abord en fabriquer un en ciment + perlite avec un bruleur gaz maison, puis j’ai fini par dessiner une version totalement inox et “portable”. Mais au moment de commencer sa fabrication, ma femme m’a gentiment offert le four ETNA de Edil planet, fabriquant Napolitain de four à pizza pour mon quarantième anniversaire 🙂

Avant d’aller plus loin, je tiens à vous avertir que tout ce que j’écris ici est mon avis personnel et que je n’ai absolument aucun lien avec la société EDIL PLANET (http://www.fornoallegro.com) et que nous avons payé notre four.

Après de nombreux échanges avec “Dario”, le commercial d’Edil planet, je décide de passer commande. J’avoue que le seul moyen de paiement par virement bancaire ne me rassure pas du tout. Je suis habitué à acheter beaucoup à l’étranger (particulièrement en Chine) et le paiement par virement n’est pas mon choix favori quand je ne connais pas la société. Après pas mal de recherches sur Facebook, Instagram, Google et autres sites, la boite semble exister depuis longtemps et les retours sont tous bons, je me lance…. et croise les doigts (tous, même les doigts de pied).

Je lance donc l’ordre de virement le mercredi soir…. et j’attends. Le sur lendemain, je reçois un message (avec photos et vidéo) de Dario, m’indiquant que mon colis est prêt, mais qu’il n’a pas reçu le virement. Après lui avoir fourni la copie d’écran du transfert (entre nous, aucune valeur juridique, ni réelle preuve), il accepte que TNT prenne le colis. C’est vraiment sympa de sa part car, rappelons le, il n’a pas vraiment de preuve du virement.

Finalement le colis arrive chez moi en une grosse semaine, le COVID19 retardant un peu le transport de colis. Un carton de 22 kilos qui ne fait aucun bruit suspect en le secouant, ouf ! 😎 Après l’ouverture difficile du carton, je comprends pourquoi. Le four est entouré dans du papier bulle puis totalement calé dans le carton par de la mousse polyuréthane ! Brillante idée ! Mais galère à ouvrir 😆 . Une fois sorti de sa protection, voila ce que l’on obtient :

À l’intérieur, il y a le biscotto (option), une pelle à pizza en bois, le manomètre de température et le robinet du gaz. Le biscotto (la sole) fait 410×390 mm ; mais le brûleur gaz réduit la surface utilisable à 410x 310 mm.

Comme un gamin impatient 😛 , je m’empresse de monter le mano, le robinet, piquer la bouteille de gaz du BBQ et de faire le premier test d’allumage afin de derhumer le four.

Je commence donc par une petite chauffe à 150 °c pendant 30 min, je laisse refroidir puis une autre à 250 °c pendant encore 30 min. Le lendemain, je monte à 350 °c pour la même durée et le soir je finis par le monter à 450 °c.

La sole commence à blanchir, signe que le derhumage est en bonne voie. La couleur des flammes est due au butane, qui n’est pas le bon gaz pour ce four.

Ce derhumage sur deux jours me permet de lancer mon protocole de pâte à pizza sur 24 h, niquel !! Car oui, là on parle bien de Pizza Napolitaine, la vraie… Celle dont la pâte a maturé 24h, celle qui est faite uniquement d’ingrédients simples et celle, bien sûr, qui est cuite sur une sole à plus de 500 °c pendant moins d’une minute. Bref une VRAIE pizza!

Je tiens d’ailleurs à remercier tous les membres du forum pizzanapo.fr pour leurs conseils et également à “Rafbor” pour son super outil de calcul pour les proportions des ingrédients de la pâte à pizza. Ça peut sembler un peu bizarre d’avoir besoin d’un outil de calcul pour faire de la pâte, mais à titre d’exemple, pour ma dernière fournée de 9 pâtons (soit plus de 2kg de pâte) je n’ai utilisé que 0,32 gr de levure…. 😮

Arrive, enfin, le premier test… n’ayant plus de propane, je décide de tester avec du butane et dans la véranda… autant dire que Madame est ravie (et le fait savoir 😈 )

On peut voir que la flamme est jaune/orange, signe que le gicleur n’est pas adapté à du butane… Il faudrait réduire la taille du gicleur pour obtenir le bon ratio carburant/comburant; mais bon, ce four n’est pas fait pour fonctionner au butane, lol, je savais que je n’obtiendrais pas les performances maximales. Malgré tout, je sors quelques belles pizzas, dont cette Reine/Napolitaine 🙂

Je suis assez content, mais un peu frustré car je n’ai pas atteint les 500 °c promis par le fabricant. Je décide donc de laisser 3 jours passer (pour ne pas “saturer” Madame avec les pizzas) et refaire un test AVEC du propane.

Je relance donc une chauffe de 45 minutes avec du propane et là, j’obtiens bien les 500 °c en bord de bouche de four.

Je refais le test de cuisson !

Verdict, cuisson en 56 secondes ! Contrat rempli ! La pâte a bien gonflé, et les aliments sont bien cuits ! Par contre, la cuisson n’est pas uniforme, il faut tourner la pizza au bout d’une trentaine de seconde car le fond est déjà cuit et le côté porte pas du tout, mais bon cela est normal sur ce type de four.

Pour ceux que cela intéresse, j’ai aussi fait un relevé de température (qui va me servir pour un comparatif futur avec du butane et du gpl, mais chuuuuuttt c’est secret 😉 )

Voici les points de mesures des températures:

Voici le relevé de températures :

On peut voir qu’à partir de 35 minutes la température évolue peu et que l’on ne dépasse pas les 390 °c à la porte et 430 °c au milieu à droite, coté opposé au bruleur. L’augmentation rapide de la température entre 40 et 45 minutes vient du fait que j’ai testé de mettre la pelle comme porte du four.

En résumé:

Ce four est une belle découverte ; il est adapté à un usage particulier et mais pourrait être encore amélioré. En utilisant du propane et en mettant une petite porte, on doit pouvoir monter à 500°c partout en moins de 30 minutes. Je trouve que la position du brûleur n’est pas judicieuse car elle limite la taille des pizzas et la rotation de la pizza n’est pas aisée. Je pense me fabriquer une nouvelle pelle plus petite pour pouvoir tourner les pizzas sans les sortir. Bref, je pense qu’en mettant le brûleur ailleurs qu’au dessus de la sole et une petite porte, on pourrait être en présence d’un super produit !

Les plus:

  • Compact.
  • Facile à déplacer (même pour une soirée pizza chez des amis).
  • Super service client (Dario)
  • Montée en température rapide.
  • Matériaux de bonne qualité.
  • Bon emballage pour la livraison.
  • Prix avec promo Facebook.

Les Moins :

  • Cuisson pas uniforme (Température basse à la porte).
  • Taille des pizzas limitée (env 30cm).
  • Isolation inférieure du four insuffisante (attention où vous le poser).

Dans un futur article, je compte :

  • Faire une porte inox ajourée
  • Tester la montée en température avec du butane et du GPL (en ajustant bien sur les gicleurs).

8 réponses sur “Test du four à Pizza ETNA”

  1. Un article intéressant qui donne envie de s’adonner à l’art de la vraie pizza Napolitaine.
    Le produit semble très performant, je suis impatient de lire un test avec les améliorations envisagées avant de me lancer dans l’achat du four qui me tente bien.
    Merci pour l’article

  2. Merci pour ce test. Sympa la courbe de montée en température du four.
    Pourquoi veux tu tester avec du butane et du gpl (?!) alors que le four fonctionne et est conçu pour du propane? 🙂
    Vas tu tester la nouvelle version?

  3. J’ai peur de commander ce four, car il y a 1 mois j’ai commander le four OONI KODA qui est le même principe, il a fallu que je le retourne et me faire rembourser car aucune bouteille de gaz en France n’allait à ce four, donc je crains que cela soit pareil,

    1. Bonjour,
      J’ai fait des tests avec du butane, propane et même GPL, ça fonctionne correctement. Le mieux étant bien sur le 100% propane. Quand vous dites aucune bouteille de gaz n’allait dessus, vous parlez du detendeur ?
      Ici le robinet est directement monté sur le tuyau par une cannelure, donc pas de soucis.

      1. oui le détendeur, il était livré avec mais n’allait pas sur les bouteilles de gaz, je l’ai fait voir à un chauffagiste que je connais et il m’a dit que c’était impossible

    1. Je suis assez content de ce four, j’ai fait un support (pas encore fini, quelques modifs + peinture) et fabriqué une porte pour monter plus rapidement en température. Je sors des pizzas en moins de 50 sec. Il est un peu petit (mas du coup c’est aussi un avantage lorsqu’on fait que 3 ou 4 pizzas), mais pour des pizzas en 30 cm ca le fait !
      De mémoire, je l’ai payé 450€ (hors fdp) avec le biscotto (car la pierre d’origine n’est pas top et surtout pas faite pour les pizzas types “napolitaines).
      J’ai directement pris contact avec Dario par whatsapp, très bon contact et suivi.
      Il m’avait envoyé des photos après mon article sur une nouvelle version sur laquelle il travaillait avec une porte et le bruleur sur le coté pour récupérer de la place sur la sole de cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *