Arrivé d’un nouveau joujou… Disco300 Tdi

Cela faisait un moment que je voulais faire du 4×4. Je parle pas des “pseudos” 4×4 pour monter sur les trottoirs en ville, je parle de boues, d’ornières, de cailloux, bref de 4×4 😈

Le monde étant bien fait, j’ai eu la chance d’avoir un nouveau collaborateur qui est un passionné de tout terrain, spécialement de Land Rover. Bref, il n’a pas fallu longtemps pour que je me retrouve à des horaires pas possibles à surveiller leboncoin pour trouver la perle rare (et pas chère!).

Un matin, je tombe sur une annonce sans photo qui correspondait en tous points à ce que je cherchais:

“A vendre Discovery 300 Tdi en bon état, 280 000km, les roues sont justes bloquées et l’embrayage est mort. Hormis ceci, il est en parfait état. “

Mr XXXX, Leboncoincoin

Bref, la bonne affaire, qu’est ce qui peut aller mal dans une belle annonce avec une description aussi rassurante… ni une, ni deux, j’appelle le vendeur et demande à passer voir rapidement “ce bijou” dans l’après midi. A mon arrivée sur les lieux, je découvre le véhicule

Après inspection, le verdict ! Embrayage HS (mais les pièces sont fournies dans un carton dans le vehicule), l’arbre de transmission avant est démonté et en très sale état, les roues avants sont bloquées (différentiel avant HS). Excepté ces légers détails, le châssis et la coque sont bons, pas de trace rouille, le moteur (qui vient juste de finir son rodage) tourne comme une horloge et la carrosserie est propre et rayée.

Je propose donc 750€ au vendeur et lui propose de venir le sur lendemain récupérer le véhicule. il accepte , youpi! 😎 Je lui fais signer les documents de cession dans la foulée, au cas où il change d’avis avant que je récupère le 4×4.

Je suis donc revenu le samedi et après avoir démonter les mains menantes avants pour pouvoir le faire rouler, le disco est monté sur une dépanneuse direction la maison. Le vendeur me dit avant de partir: “je l’ai peut être vendu trop vite, j’ai eu une douzaine d’appel après votre passage, j’aurai pu le vendre plus cher”.

La suite, plus tard …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *