Démontage de Mémé Méhari

J’ai enfin un peu de temps pour entreprendre le démontage de mémé. La dépose n’a rien de compliqué, il faut juste prendre son temps, avoir de quoi nettoyé, de quoi ranger les différentes pièces et comme outillage une clé de 9, une de 11 et un tournevis cruciforme !

Sortie du moteur. Pas de soucis particulier, l’ensemble Moteur/boite est maintenue par 6 vis et le tout se démonte seul en une petite demi-heure.

On va pas se mentir, la méhari est plus proche d’un croisement anti-nature entre une tente Quechua et une baignoire en plastique que d’une voiture 😆

On se rend compte aussi que la dessus, les ceintures de sécurité sont aussi utiles que dans un avion car en cas de soucis…..

La bonne surprise est de voir que mémé n’a quasiment pas de rouille perforante, juste une petite plaque de la partie arrière près du bouchon de réservoir, mais rien de grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *